Entretien avec Sreyneath Reth – Last2Ticket Asia

Last2Ticket, fondée en 2011, est une société de solutions de billetterie numérique en ligne basée au Portugal qui gère les initiatives de gestion de la billetterie pour des événements à travers le pays. Last2Ticket Asia a été créé avec le même modèle pour fournir des services similaires mais étendus au marché cambodgien et aux comtés voisins. Aujourd’hui, nous interrogeons Sreyneath, qui de notre incubateur, coordonne les activités de Last2Ticket

24 Avril 2019

Sreyneath Reth

Bonjour Sreyneath, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

 Je suis cambodgienne, mais j’ai eu la chance de grandir dans un environnement très international. cela fait presque un an que je travaille pour Last2Ticket, j’ai rejoint l’équipe en tant que stagiaire mais je suis désormais une membre de l’équipe à part entière. Au départ j’etais surtout en charge de l’adminsitratif, mais de plus en plus je m’occupe aussi des relations publiques et du développement commerciale de notre startup.

Peux-tu nous parler de Last2ticket, de ses missions, (objectifs à court moyen et long terme ?) Quel est le positionnement de Last2ticket à l’international ?

 Last2ticket est une plateforme de réservation en ligne d’événements créée en 2011 au Portugal et développée au Cambodge en 2017 en tant que Last2ticket Asia.

Nous offrons aux organisateurs d’événements un panel d’outils digitaux qui les aident au quotidien dans leur travail :

  • ventes en ligne et en cash,
  • centralisation des données et analyse,
  • management en temps réel,
  • gestion des invitations privées, des codes promotionnels, des sessions récurrentes, du check-in…

Last2Ticket accompagne déjà des organisateurs d’événements dans toute l’Europe et tend à se développer en Asie depuis le Cambodge.

Notre positionnement au Cambodge s’inscrit dans une approche locale avec une réelle compréhension du marché et de ses particularités : moyens de paiements locaux, support client présent sur place, stratégie commerciale adaptée…

 

Peux-tu nous raconter comment Last2ticket est arrivé chez Confluences au Cambodge ? Pourquoi ce choix d’incubateur et pourquoi le Cambodge ? 

Last2Ticket est à l’origine une Startup portugaise qui a bénéficié assez tôt du soutien de deux business angels luxembourgeois. Ces deux investisseurs avaient alors et ont encore des opérations  sur Siem Reap. L’idée leur est donc venue de proposer la solution de billetterie électronique aux autorités Cambodgiennes pour le parc archéologique d’Angkor.

L’équipe Conseil de Confluences a ainsi organisé une mission de prospection auprès des différentes autorités en charge. Et la conclusion en a été que pour, un jour pouvoir postuler à la billetterie d’Angkor, Last2ticket devait d’abord faire ses preuves en local. Confluences a alors réalisé une étude et un plan d’affaires qui ont conduit à la création de Last2ticket Asia avec comme actionnaires Last2ticket Europe, les luxembourgeois et Confluences.

 

En quoi le Cambodge est une opportunité de développement pour Last2ticket ?

 Le Cambodge est en plein développement de son secteur du digital et une multitude d’opportunités restent encore à saisir. Ce marché change très rapidement et grandit vite avec une population jeune qui s’adapte facilement aux nouvelles tendances. Nous avons notamment pu le voir avec la première édition du Digital Cambodia Forum à Phnom Penh en Mars 2019.

N’ayant pas de concurrents directs sur le marché cambodgien, Last2ticket Asia a su s’inscrire dans cette dynamique de bouleversement des coutumes avec le paiement en ligne.

 

Faites-vous face à des difficultés dans le cadre de votre implantation au Cambodge ? Et quels conseils pourriez-vous donner à d’autres startups françaises souhaitant s’implanter au Cambodge ?

 Lorsque Last2Ticket s’est implanté au Cambodge en 2017, la majorité des cambodgiens n’étaient pas familiers avec le paiement en ligne. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, seulement 15% des cambodgiens adultes ont réalisé ou reçu un paiement digitalisé en 2015, d’aprèsMaster e-wallet survey of 2016.

 En outre, il a fallu apprendre à cerner les habitudes des cambodgiens : tout se passe très rapidement ici et en last-minute, il ne faut donc pas communiquer trop tôt sur un événement, ni attendre des réservations avant parfois un ou deux jours avant l’événement.

Enfin, nos potentiels clients cambodgiens ont souvent des difficultés à comprendre la réelle valeur ajoutée de la plateforme Last2ticket, en particulier en termes de centralisation et d’analyse de données. Il nous faut donc redoubler d’effort pour faire comprendre les avantages à long terme de notre solution.

Comment voyez-vous l’avenir de Last2ticket ? À la conquête de toute l’Asie ?

 L’objectif principal de Last2Ticket Asia à moyen terme est d’approcher les grands projets événementiels qui animent le Cambodge afin de pérenniser ses activités et d’augmenter sa crédibilité dans le pays.

Sur le long terme et à l’instar de Last2Ticket Europe basé au Portugal, Last2ticket Asia pourrait étendre sa zone géographique aux pays voisins afin de proposer sa solution à toujours plus de clients.

This website uses cookies and third party services. Ok